19 juin 2017

Bivouac au Lac Noir

Aujourd’hui, je vous emmène hors des frontières de la Drôme pour une très belle randonnée en Oisans…

Direction Besse en Oisans afin de rejoindre le Plateau d’Emparis pour admirer ses nombreux lacs et sa magnifique flore.

La balade s'est faite sur deux jours avec un bivouac au bord du Lac Noir pour profiter du coucher et du lever de soleil.

Vous pourrez suivre cette randonnée presque étape après étape grâce aux nombreuses photos qui suivent et qui, peut-être, vous donneront envie d’aller découvrir cet endroit magique…


Difficulté : BM
(Légende des difficultés sur la page "Cotation")                                                                                    *Avertissement*

  • Durée : 4H00 (aller-retour)
  • Longueur totale : 12.38 km (aller-retour)
  • Dénivelé positif cumulé : 361 m
  • Dénivelé négatif cumulé : 366 m
  • Altitude maxi : 2464 m
  • Altitude mini : 2194 m

Téléchargement fichier GPS : Lac Noir

Trace du parcours en 3D sur : Google Earth

Plus de détail sur : VisuGPX

Parcours virtuel de la balade : VIDEO 



Lien : Photosphère à 360° depuis le Lac Noir



Avant de rejoindre Besse via Mizoën, une petite halte au Lac du Chambon au premières lueurs du jour

La grande montée sur le chemin pastoral qui serpente entre Besse et le Col St-Georges...

...Ce chemin de terre, où deux voitures se croisent difficilement, grimpe vertigineusement à flanc de montagne sur une distance d'environ 9 km et il faudra bien compter 25 minutes pour atteindre le parking du Col St-Georges en laissant un nuage de poussière derrière soi

Un magnifique spectacle m'accueille au Col St-Georges où les rayons du soleil matinal jouent avec...
... les Aiguilles d'Arves


Le soleil qui apparait enfin éclaire ces belles primevères farineuses encore engourdies par la rosée du matin

La balade débute sur le beau Plateau d'Emparis où subsistent encore quelques cabanes pastorales en pierres sèches, entourées par de nombreux...
...Trolles

Les Pulsatilles font aussi partie du décor

En s'enfonçant un peu plus sur cet immense plateau, le massif des Grandes Rousses se dévoile au loin

Les beaux Myosotis avec quelques perles de rosées...
Le Myosotis possède de nombreux surnoms tels que "grémillet", "oreille-de-souris", "herbe d'amour" ou encore "ne m'oubliez pas" qui est le plus connu

Par endroits, les Gentianes ponctuées colonisent le plateau


Pédiculaire incarnat - Pedicularis rostratospicata subsp. helvetica

Arrivée au Col du Souchet avec une magnifique vue sur la Meije bien dégagée en milieu de matinée

Cohabitation entre un Aster des Alpes et un Edelweiss

l'Edelweiss couramment appelé Etoile d'argent ou Etoile des glaciers est une fleur mythique et rare
C'est une des plus célèbres plantes de montagne qui n'est pas la plus photogénique à mon goût
Ici, elles sont en tout début de floraison

J'arrive au-dessus du Lac Lérié

Plus petit que le Lac Noir, il est ceinturé de rochers plus ou moins élevés qui lui servent d'écrin




Gentianes à feuilles étroites

Maintenant, direction le Lac Noir sous la surveillance de la Meije, du Rateau, du Pic de la Grave et du Glacier de la Girose

En contrebas, la vallée de La Romanche

Les Pulsatilles sont en fin de floraison mais offrent un certain charme avec leurs barbes qui dépassent de leurs corolles

Je domine maintenant le Lac Lérié qui ne sera bientôt plus qu'un souvenir

Trèfle alpin

Gentianes à feuilles étroites survolées par un syrphe

La vallée de La Romanche

Et voilà le beau Lac Noir que l'on surplombe en arrivant

Et si on en faisait le tour !

Les nuages commencent à cacher la Meige, Le Rateau et le Glacier de la Girose
Il faudra attendre le milieu de la nuit pour que le ciel soit à nouveau limpide

Petite coronille

Non loin du lac, subsiste un névé où s'ébattent de jeunes marmottons sous la surveillance de leur mère aux aguets

N'est-ce pas le bonheur, au milieu...
...des fleurs à se...
...réchauffer au soleil !

Petite excursion, en milieu d'après-midi, aux alentours du lac, pour gravir quelques petits sommets  afin de découvrir de nouveaux points de vues

Nigritelles noires ou Orchis vanilles... qui sentent vraiment la vanille (j'ai testé)

Cap un peu plus à l'ouest pour aller voir quel panorama se cache derrière cette crête matérialisée par ce grand cairn

C'est la vue sur les refuges du Fay et des Mouterres, puis les Grandes Rousses à l'horizon

Asters des Alpes

Je redescends en direction du Lac Noir

Gentianes printanières

Encore queques Edelweiss en tout début de floraison

A 200 mètres au nord du Lac Noir, il y a ce joli petit lac où, par curiosité...
...je teste la température de l'eau (à vue de nez, pas loin de 25°C), aussitôt...
...je pique une tête pour m'offrir un bain à 2500 mètres d'altitude, au milieu d'un décor plus magnifique et plus grandiose que dans certaines piscines des plus grands palaces

Après m'être séché au soleil, retour au Lac Noir en quête d'un bel emplacement pour bivouaquer


En faisant le tour du lac, je croise la route d'un troupeau de chèvres en liberté sur l'immense plateau


Elles viennent s'abreuver dans le lac...  avant de poursuivre leur route...
Heureusement, car j'avais un peu peur qu'elles restent dans le secteur et que je sois obligé de subir le tintement joyeux de leurs sonnailles toute la nuit


Pensées des Alpes

Voilà, j'ai trouvé une belle pelouse bien plate


Le soleil commence à décliner

Maintenant que la tente de bivouac est en place, je fait une petite virée au soleil couchant


Encore un joli petit lac dans les environs





Cette fois le soleil va disparaitre à l'horizon

La nuit tombe et les premières étoiles se dessinent dans le ciel

Quelles sont ces lumières qui dansent sur le glacier de Mont de Lans ?

Dommage que les nuages restent accrochés sur la Meije et me cachent un peu la Voie Lactée
Et toujours ce ballet de lumières à droite !

Je finis par comprendre que ces lumières proviennent de la rotation des dameuses...
Elles travaillent une bonne partie de la nuit sur les pistes de ski des Deux Alpes qui restent ouvertes tout l'été...

Lever à l'aube pour admirer les premières lueurs matinales


On peut constater que les nuages se sont volatilisés, comme par enchantement, au milieu de la nuit






Cette fois le soleil est bien levé et commence à réchauffer l'atmosphère
Après avoir plié le camp, je pars en direction du Lac Cristallin


Dernier coup d'œil sur le Lac Noir avec ses beaux reflets dans l'eau

A 2450 mètre d'altitude et à mi-chemin entre le Lac Noir et le Lac Cristallin, un dernier petit lac éclairé par le soleil qui a pris de la hauteur



J'entame la descente en direction du Lac Cristallin en longeant un des derniers névés qui subsistent sur le plateau

Est-ce que Dame Nature n'est pas aussi forte que le meilleur des paysagistes ?

Pulsatille

Et voilà le Lac Cristallin


Le Lac Cristallin n'usurpe pas son nom !

Et maintenant, direction le gué du Rif Blanc

Avec, au bord du sentier, de nombreuses Gentianes ponctuées


Passage au gué du Rif Blanc (nom donné à cette rivière)

Dryade à huit pétales

Retour en direction de la croix du Col St-Georges

Les belles primevères farineuses agrémentent les bordures du sentier

Le Plateau d'Emparis avec les belles Aiguilles d'Arves à l'arrière plan

J'arrive à la croix du Col St-Georges où la voiture m'attend sur le parking

Puis c'est le retour en rejoignant Besse par l'étroit et vertigineux chemin pastoral





A suivre une série de clichés sur les Pulsatilles qui abondaient sur le plateau

















Tracé du parcours en jaune


Retrouvez DrômEscape sur facebook



13 commentaires :

  1. Encore de magnifiques photos qui nous emporte dans d'éclatants paysages

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autal-Rey Chantal2 août 2017 à 18:12

      C'est merveilleux de vous suivre !! du virtuel à votre réalité c'est toujours un parcours où vous nous entraînez à contempler au plus loin ou au plus près et ce avec votre sensibilité de nous montrer le plus beau. Merci c'est toujours un super moment !

      Supprimer
    2. Merci Chantal pour votre sympathique commentaire !

      Supprimer
  2. Merci pour cette superbe découverte agrémentée de magnifiques photos . Oui décidément Dame nature nous offre des merveilles !

    RépondreSupprimer
  3. Merci François pour cette très sympathique balade sur le Plateau d'Emparis et ces 2 jours à camper au bord du Lac Noir... Vos photos sont toujours aussi belles.
    Un grand Merci, pour toutes vos belles randonnées qui ne demande qu'à être parcourue.
    C'est toujours un grand plaisir que de visionner vos petits reportages. Cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Denis pour votre sympathique et encourageant commentaire !

      Supprimer
  4. J'ai fait cette randonnée, le 7 JUILLET 2016, et c'est avec bonheur que j'ai refait cette balade, avec vos magnifiques photos. L'Oisans avec tous ses lacs, c'est une pure merveille.
    A bientôt avec vos nouveaux reportages.

    Rosita

    RépondreSupprimer
  5. Quelle belle randonnée ! Et quelles belles images, tout simplement magnifique. Merci pour ce partage et pour tous vos reportages. A bientôt. Odile

    RépondreSupprimer
  6. Très belles photos avec une mise en valeur par des lumières exceptionnelles : la récompense du photographe, BRAVO... je vais devenir fan de ce blog...

    RépondreSupprimer
  7. merci pour ces magnifiques photos, ces paysages magiques
    j'aime beaucoup les fleurs et je me régale
    que la nature est belle!

    RépondreSupprimer
  8. quel beau bivouac a 2500M ca fait rever seul au monde la faune la flore paysages bain a 25 ° dans une superbe piscine naturelle et cerise sur le gateau un petit repas du soir deguste sous la voute celeste sans pollution lumineuse vous donnez l envie de tenter l experience en 2018 MERCI A VOUS FRANCOIS QUE DU BONHEUR a bientot

    RépondreSupprimer