15 avril 2015

Le Canyon des Gueulards et les Gorges d'Omblèze

Quatre ans après, je retourne dans le Canyon des Gueulards faire cette petite randonnée atypique dans un total dépaysement.

Rejoindre les Gorges d'Omblèze et se garer entre le Moulin de la Pipe et la cascade de la Pissoire. 
La  montée dans les bois est  un  peu rude au début mais de courte durée (suivre le balisage vert et jaune). 
Juste avant d'arriver à la ferme du Pescher du Bas, vous pourrez voir le ruisseau de Comberoufle, qui alimente la cascade de la Pissoire, disparaître sous terre dans une grotte naturelle.
Après une courte traversée en forêt et une petite descente un peu raide vous arrivez à l'entrée du canyon.

Il s'en suit un cheminement dans un boyau de blocs rocheux, couverts de mousse et de lichens, agrémentés de quelques alignements de cairns énigmatiques. 
Quelques  passages d'échelles permettent d'atteindre les niveaux supérieurs sans aucun problème.
A la sortie du Canyon la balade se poursuit à travers bois avant de rejoindre un large chemin redescendant en direction de l'ancienne ferme du Pescher du haut puis du Pescher du Bas.

Ensuite, il faudra redescendre dans les Gorges d'Omblèze par le chemin bétonné des 7 lacets surplombé par de belles voies d'escalade.
Avant de retrouver votre voiture vous pourrez admirer les parois abruptes des Gorges, les eaux limpides de la Gervanne et la Cascade de la Pissoire.



Difficulté : BM
(Légende des difficultés sur la page "Cotation")                                                                                    *Avertissement*

  • Durée : 3H30
  • Longueur : 8.62 km
  • Denivelé positif cumulé : 297 m
  • Denivelé négatif cumulé : 296 m
  • Altitude maxi : 833 m
  • Altitude mini : 619 m

Téléchargement fichier GPS : Le Canyon des Gueulards

Trace du parcours en 3D sur : Google Earth



Lien : non



En venant de Crest et en direction des Gorges d'Omblèze, à hauteur de Montclar-sur-Gervanne, la vue se dégage sur le Rocher du Vellan et le Roc de Toulau

 Arrivée dans les Gorges d'Omblèze

Se garer ici, 20 mètres avant la Cascade de la Pissoire et prendre le minuscule sentier qui grimpe dans les bois

 La cascade au loin

 Une petite grotte au départ du sentier

Au bout de plusieurs minutes d'ascension, on domine la route au fond de la gorge

 Arrivée sur le plateau avant le Pescher du Bas

Le ruisseau de Comberoufle qui alimente la Cascade de la Pissoire...

...avant de disparaître sous terre...

 ...dans cette grotte naturelle

 Chemin juste avant le Pescher du Bas

 Le petit sentier sous un beau soleil avant de descendre dans la pénombre du canyon

Arrivée au bas de la descente

 Au départ du canyon

 A suivre une série de clichés plus ou moins surprenants sur l'intérieur du canyon...













 Quelques barreaux scellés dans la roche, à gauche, permettent d'atteindre le niveau supérieur















 Un petit peu de ciel bleu avant...
 ... de repartir dans le deuxième boyau minéral encore plus étroit







 En levant les yeux, on peut apercevoir un peu de ciel bleu et les arbres de la forêt



 Voilà, sortie de la partie la plus étroite du canyon !







Fin du cheminement dans le canyon, on va pouvoir remonter par un sentier qui nous ramènera à des températures plus chaudes


Arrivée sur le grand chemin en direction de la ferme du Pescher du Haut

 La ferme, à l'abandon, du Pescher du Haut

Étonnants murets de pierres qui servent de clôture à une grande parcelle de terrain attenante à la ferme



 Direction le Pescher du Bas

 Vue vers les Gorges d'Omblèze

 Le Pescher du Bas

 Vue depuis le chemin bétonné des 7 lacets

 Dans les gorges


 Cascade de la Pissoire



A suivre quelques fleurs rencontrées au coeur du Canyon des Gueulards
Quelques-unes sont rares et protégées

Ficaire - Ranunculus ficaria

Cardamine digitée - Cardamine pentaphyllos

 Dorine à feuilles alternes - Chrysosplenium alternifolium

Corydale intermédiaire - Corydalis intermedia



Tracé du parcours en rouge


Retrouvez DrômEscape sur facebook




N'hésitez pas à me faire part de vos remarques ou à me donner vos appréciations sur cet article en cliquant sur "commentaire" ci-dessous !

7 commentaires :

  1. Naturellement magnifique!

    RépondreSupprimer
  2. Randonnée faite il y a quelques années, passages assez impressionnants . Mais très belle randonnée.

    RépondreSupprimer
  3. Pour info, les étonnant murets de "pierres debout" est une des caractéristiques des clôtures du Vercors. Ce sont des lauze (dalle de calcaire) posées sur chant qui servaient à délimitées les parcelles ou paissaient les animaux. Elles sont encore bien présentes dans les 4 montagnes.

    RépondreSupprimer
  4. superbe.je continue à prendre des infos pour pouvoir remonter dans ce Vercors magnifique et faire cette rando avec ma femme et son amie.Merci.Cordialement Didier

    RépondreSupprimer