27 mars 2014

Les Ramières du Val de Drôme

Belle balade de 10 km aux Ramières de la Drôme entre Allex et Eurre.

Au départ de la Gare des ramières à Allex, on peut effectuer une boucle de 18 km entre rive droite et rive gauche de la rivière Drôme.

Le terme «ramière» désigne localement des boisements riverains des cours d'eau («ramus» : branche). 

La réserve naturelle des Ramières du Val de Drôme est l’une des 20 réserves naturelles fluviales de France.

Les Ramières du Val de Drôme ont une superficie de 346 ha et s'étendent sur 10 km sur les rives de la basse Drôme entre Crest et Livron.

La Drôme est une des dernières rivières sauvages d'Europe.
C'est un cours d’eau en tresses d’une longueur assez rare (108 km) pour les Alpes occidentales, absence de grands aménagements (pas de barrage sur son bassin versant), fonctionnement hydrologique non perturbé, valeur écologique exceptionnelle de certains secteurs.

La végétation, riche et variée, constitue un refuge pour plus de 175 espèces d'oiseaux.



Difficulté : F
(Légende des difficultés sur la page "Cotation")                                                                                    *Avertissement*

  • Durée : 2H30
  • Longueur : 10.95 km
  • Denivelé positif cumulé : 24 m
  • Denivelé négatif cumulé : 24 m
  • Altitude maxi : 165 m
  • Altitude mini : 141 m

Téléchargement fichier GPS : Rando Les Ramières



Lien : non



 Goéland Leucophée survolant le cours de la Drôme


 Goéland Leucophée juvénile

 Faucon Crécerelle en chasse

 La Drôme et ses bancs de graviers

 La Drôme au niveau du Ruisseau de Villeneuve

 Les bancs de graviers de la Drôme devant les 3 Becs et le synclinal perché de Saoû



 Les eaux turquoises de la Drôme


 Le sentier au milieu des ramières


 Des iris sauvages en boutons

 Les feuilles commencent à se déployer

Au fond, le synclinal perché de Saoû avec, de gauche à droite, les 3 Becs, Roche Rousse, le Grand Pomerolle puis Roche Colombe






 Couple de Goélands Leucophées






 Pervenches en fleurs

 Vue de la drôme passant sous le pont au niveau de la Gare des Ramières à Allex

Emprise de la Réserve Naturelle des Ramières du Val de Drôme





Retrouvez DrômEscape sur facebook




20 mars 2014

Rochemaure et le Pic de Chenavari

Balade d'une dizaine de kilomètres à Rochemaure en Ardèche jusqu'au Pic de Chenavari un ancien volcan du massif du Coiron.

ROCHEMAURE : Rocamaura en occitan, Roche noire

Rochemaure, petit village médiéval rempli d'histoire, de 66 m au bas du village à 707 m à la cime de la montagne du Fau.
Avec 1914 habitants, les Rupismauriens, il se situe en pleine Vallée du Rhône, à 150 km au sud de Lyon et à 5 km à l'Ouest de Montélimar.
Accolé à la Drôme, Rochemaure est aux pieds des monts des Coirons et d'un ancien volcan : le Chenavari.
C'est l'un des villages de l'Ardèche gardant le plus de traces du passé. Il possède un patrimoine historique important :
un château du XIIème siècle, une chapelle "Notre Dame Des Anges" du XIIIème , une église et un pont suspendu du XIXème.
Le château, propriété de la commune depuis 1974, fut construit en plusieurs parties.
Les remparts, qui entourent tout le village ont été construits au XIIIème siècle siècle, avec deux tours : "la tour du Guast" et "la Bise".
La Roche Noire de Rochemaure surplombe le village. Cette dyke se situe à quelques pas des remparts du château fort.
Il existe une source fournissant de l'eau potable, autrefois commercialisée, elle est aujourd'hui mise à la disposition de la population gratuitement.
Certains lui attribuent des qualités de conservation et des vertus thérapeutiques.



Difficulté : BM
(Légende des difficultés sur la page "Cotation")                                                                                    *Avertissement*

  • Durée : 3H00
  • Longueur : 9.62 km
  • Denivelé positif cumulé : 408 m
  • Denivelé négatif cumulé : 400 m
  • Altitude maxi : 483 m
  • Altitude mini : 79 m

Téléchargement fichier GPS : Rando Rochemaure



Lien : non




Au départ de Rochemaure, vue sur les remparts Nord et la Tour du Guast



La Tour du Guast


 Les remparts Sud percés par la petite route qui monte au château

 En empruntant le chemin de Madame, on arrive à la chapelle Notre Dame des Anges








Les deux sculptures en forme de tête, un homme et une femme, que l'on peut voir à droite de l'arcade supérieure du clocher-mur

 La chapelle Notre Dame des Anges surplombée par le château




 Quartier de la Fare avec l'Oratoire de Sainte Marthe, patronne de la ville

 Quartier de la Fare jouxtant l'ensemble castral


 Vue sur le château de Rochemaure

En poursuivant la balade en direction des Crouzets, on passe devant les vestiges de la chapelle Saint-Laurent



Une belle grange isolée dans la campagne



ORCHIS À LONGUES BRACTÉES - Himantoglossum robertianum
Cette majestueuse orchidée, très précoce, est fréquente dans le sud de la France mais assez rare ailleurs.
Elle se caractérise essentiellement par ses bractées plus longues que ses fleurs. Ces dernières sont regroupées en un épi assez dense.
Chacune d’elle possède un grand labelle quadrilobé de couleur rose, avec de petites taches plus foncées.
Les sépales forment un casque de couleur verte, à peine ouvert. Les fleurs sont légèrement odorantes

 Amandier en fleurs

C'est un des premiers arbres fruitiers à fleurir à la fin de l'hiver et il reste encore quelques amandes, non tombées, de l'année passée


Amandier en fleurs devant le Pic de Chenavari

 Une perdrix en balade

 Nombril de Vénus

 Chemin menant au Pic de Chenavari

 Le Pic de Chenavari avec la ferme de Chenavari au pied et la centrale de Cruas au loin




 Le pic basaltique de Chenavari, reste d'un ancien volcan, culmine à 507 m d'altitude



On peut apercevoir quelques colonnes basaltiques que l'on nomme, lorsqu'elles sont présentes à grande échelle, des orgues basaltiques
 

Du sommet du Pic de Chenavari, on pourra apprécier un superbe panorama qui se déploie sur le château de Rochemaure, le Rhône, la Basse-Ardèche et le Vercors





Le Pic de Chenavari avec les anciens murets de pierres basaltiques retenant les cultures en terrasses aujourd'hui abandonnées

 Retour sur Rochemaur


Les remparts Nord


 Le quartier restauré de la Fare à côté du château





 Vue sur la plaine de Montélimar et le rhône depuis le château

Vue sur le Rhône et le barrage de Rochemaure

Le donjon de quarante mètres est constitué d’une tour carrée comme on les faisait au début du XIIe siècle, surmontée d’une tour pentagonale construite à la fin du même siècle. Il ne comportait pas d’ouverture au rez-de-chaussée ; on y pénétrait par une porte au premier étage. De nos jours un escalier intérieur permet d’atteindre la terrasse située au pied de la tour polygonale. Il est construit en moellons de basalte noir, seuls les chaînages d’angle sont en calcaire clair, car plus facile à tailler.



 Le pittoresque chemin de Madame conduisant au château

Le château avec la tour du guet perchée sur son dyke basaltique

Les remparts crénelés dévalant la colline

 La tour du rempart Sud



 Rue de la Violle

 Clocher Arcade



Dans les rues de Rochemaure


Tracé de la balade en rouge et dénivelé



Retrouvez DrômEscape sur facebook